Fasciné par la matière en fusion, je fabrique moi-même une partie des émaux que j'utilise.

Les constituants initiaux, silice, fondants, colorants sont mélangés puis
fondus dans des creusets à plus de 1200°C. Les émaux sont ensuite coulés, broyés puis tamisés afin d'obtenir une poudre à appliquer sur le métal. L'application se fait au pistolet ou par poudrage.