Fasciné par la matière en fusion, je fabrique une grande partie de mes émaux de finition (appliqués sur la dernière couche). Cela me permet de fabriquer les grandes quantités nécessaires et de développer mes propres couleurs.

Je mélange les constituants primaires, silice, fondants, colorants pour les fondre dans des creusets à plus de 1200°C. Les émaux sont ensuite coulés, broyés puis tamisés afin d'obtenir une poudre à appliquer sur le métal. L'application se fait soit au pistolet ou par poudrage au tamis.